21
Ven, Juil

Le cacao conquérant, le café attentiste et le sucre défaitiste

Urgent
Typographie

Le café est resté sous pression cette semaine, indécis quant à l'état de la récolte au Brésil tandis que le cacao a nettement rebondi sur fond d'attentes de déficit en Afrique de l'Ouest et que le sucre a creusé ses pertes, dans le sillage de l'affaiblissement du réal.

Les cours du café se sont consolidés cette semaine à Londres et sont restés sous pression à New York, sur fond d'incertitudes entourant la récolte au Brésil, premier producteur et exportateur mondial de grains noirs.

Les cours du cacao, qui s'étaient montrés hésitants jusqu'alors, sont parvenus à nettement rebondir cette semaine, portés par des criantes grandissantes entourant le niveau de la récolte en Afrique de l'Ouest, première région productrice de fèves brunes au monde.

 

Le prix du cacao a même atteint 2.930 dollars jeudi à New York et 2.131 livres vendredi à Londres, des plus hauts depuis plus d'un mois.